Make Our Planet Great Again : le programme de recherche est lancé

#MakeOurPlanetGreatAgain est né d'une initiative du Président Emmanuel Macron, visant à renforcer l'engagement international autour de l'accord de Paris.

Chercheurs, entrepreneurs, représentants de la société civile du monde entier ont été appelés à joindre leurs forces dans les domaines clés que sont les changements globaux, les sciences de la terre et de l'univers, le changement climatique, le développement durable et la transition énergétique.

L'Allemagne a rejoint immédiatement la France dans ce projet, formant ensemble le moteur nécessaire à une démarche dynamique européenne.

Une démarche identique concernant l’Intelligence Artificielle a été, quant à elle, initiée par les parlementaires de l’assemblée franco-allemande à Berlin le 23 septembre dernier.

Ces initiatives communes illustrent bien la volonté de renforcer la coopération franco-allemande, mise en lumière par le traité d'Aix-la-Chapelle signé le 22 janvier 2019, ainsi que l'attractivité des deux pays pour les scientifiques issus du monde entier.

Ce lancement de l'animation scientifique franco-allemande de Make our Planet Great Again a eu lieu à Paris ce 1er octobre, au musée du Quai Branly, si cher au Président Chirac. Lui qui, au sommet de la terre de Johannesburg en septembre 2002, se référant en particulier au réchauffement climatique et faisant à la fois le constat de la destruction de la nature et la critique de l'indifférence des habitants de la Terre face à cette catastrophe lançait au monde : « la maison brûle et nous regardons ailleurs… ».

L'objectif est de proposer aux chercheurs les meilleures conditions possibles afin d'affronter efficacement l'enjeu fondamental que représente le changement climatique pour nos sociétés et notre environnement.

Co-organisée par le Centre national de la recherche scientifique (C.N.R.S.) et le Deutscher Akademischer Austauschdienst (D.A.A.D.), la conférence était composée de 4 séquences reprenant les thématiques de l'appel à projet : les changements globaux, les sciences de la terre et de l'univers, le changement climatique, enfin le développement durable et la transition énergétique

Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et Anja Karliczek, Ministre de l'Education et de la Recherche de la République fédérale allemande, ont réuni les 55 lauréats issus d'institutions basées en Allemagne, en Arabie saoudite, en Australie, au Canada, en Corée du Sud, au Danemark, aux Etats-Unis, en France, en Grèce, en Inde, en Italie, au Japon, au Pérou, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni.

Cet événement a permis de présenter les projets de recherche à un public international de haut niveau et de mettre en exergue une déclaration commune rédigée par les lauréats, décrivant leur vision du programme et la manière d'appréhender la lutte contre le réchauffement climatique.

Car nous nous devons de mettre en œuvre tout ce qui est en notre pouvoir pour réaliser la neutralité climatique d'ici 2050.

« La lutte contre le réchauffement climatique est un enjeu primordial pour nos sociétés. L'initiative Make our Planet Great Again marque la volonté de réunir toutes les forces vives de la recherche en vue de cet objectif. La France et l'Allemagne envoient ainsi un signal clair à l'Europe et au monde. C'est un plaisir pour moi de saluer aujourd'hui les 55 lauréats accueillis au sein des organismes et universités hôtes de nos deux pays » a déclaré Frédérique Vidal.

« La décision de la commission Climat du gouvernement fédéral ouvre aujourd'hui un nouveau chapitre de la protection du climat en Allemagne. Il faut analyser et comprendre les répercussions du changement climatique, maîtriser ses conséquences et donner un coup d'arrêt à son accélération par des technologies nouvelles. Pour ce faire, nous avons besoin de technologies et d'innovations bien pensées et développées jusqu'au stade de mise en œuvre pratique. C'est donc une bonne chose que la France et l'Allemagne coopèrent déjà étroitement au sein de l'initiative de recherche Make Our Planet Great Again » a pour sa part déclaré la Ministre allemande Anja Karliczek.

Le programme « Make Our Planet Great Again » confirme l'engagement du gouvernement français envers l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation, dont le budget a été augmenté de 1.7 milliard d'euros depuis 2017.

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations