Mes Actions

Marguerite Deprez-Audebert

Stop aux violences !

Samedi 8 décembre, une nouvelle mobilisation des « gilets jaunes » aura lieu, à Paris bien sûr, mais aussi dans les territoires et sans doute dans le Pas-de-Calais. Comme  tous les  parlementaires de la majorité présidentielle mais aussi beaucoup de nos concitoyens, je redoute que ces manifestations soient l'occasion d'une nouvelle escalade de violence.

 

Cette semaine a déjà donné lieu à plusieurs dérives inquiétantes,  touchant des symboles de notre République : agressions de policiers et sapeurs-pompiers, incendies ou dégradations de lieux publics, de lycées, … Cette violence qui a commencé à s'installer, et menace de se banaliser, est délétère pour notre démocratie.

 

Aussi, en prévision de cette nouvelle journée de mobilisation, je lance aujourd'hui un appel au calme. J'appelle les « gilets jaunes » du Pas-de-Calais qui souhaitent continuer à exprimer leurs revendications, à le faire  pacifiquement et dans le respect des institutions.

 

Cette période de crise que nous traversons, nous invite tous à l’humilité et à la responsabilité. La France vit une colère sociale qui doit obtenir des réponses claires et concrètes de la part de ses représentants.

 

Mais le temps d'un choix est aussi venu pour cette colère. Celui de ne pas s’abîmer dans l'invective, la surenchère et la démesure. Celui de revenir au dialogue démocratique et pacifique.

 

La suppression des taxes qui a été proposée par le Gouvernement est une reconnaissance de la légitimité de cette colère. C’est aussi un signe  de dialogue pour ouvrir enfin le temps des solutions à construire ensemble.

 

Nous devons aujourd'hui discuter un nouveau contrat civique et social. Nous devons tout remettre sur la table. La justice sociale et la justice salariale. La justice territoriale dans le monde rural, mais aussi dans les quartiers périphériques. La justice fiscale, parce que c’est l’origine du mouvement que nous vivons. Et enfin, nos mécanismes démocratiques, car ils sont à la base de notre société.

 

Pour samedi, je fais donc le souhait d'une mobilisation pacifique et constructive des citoyens, comme les « gilets jaunes » béthunois l’ont démontré la semaine dernière.

 

Restez connecté avec votre députée

Permanence Parlementaire de Marguerite Deprez Audebert

Adresse

34, rue Eugène Haynaut 62400 Béthune

Tél.: 03.21.52.92.04

Abonnez-vous à ma newsletter