Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Cette semaine, la France a enfin entamé sa première semaine de déconfinement. La vie a commencé à reprendre… Le chemin vers l’école est progressivement retrouvé. Avec appréhension, ou avec joie, parfois les deux, nos concitoyens reprennent eux aussi peu à peu leurs activités. Ce qui est certain, c’est que dans cette période inédite, notre pays a su se montrer uni et solidaire, et je l’espère, cela continuera.

On doit se le répéter : le Covid-19 est encore présent, nous allons devoir apprendre à vivre avec. La crise sans précédent que nous traversons est loin d’être terminée. Pendant cette période, le Parlement votera toujours des lois en cherchant toujours le juste équilibre entre sécurité sanitaire et respect des libertés individuelles. Cela a été le cas cette semaine lors de l'examen du projet de loi portant « diverses dispositions urgentes pour faire face à l’épidémie de Covid-19 ».

Du côté parlementaire, j’ai suivi beaucoup d’auditions. Parfois à un rythme très soutenu. Ce fut une semaine chargée en ce qui concerne le secteur du tourisme mais aussi au niveau Européen.

Niveau tourisme, un Comité interministériel s’est tenu le 14 mai pilotée par le Premier ministre. Ce fut un moment d'annonces importantes en réponse aux conséquences économiques de la crise Covid-19 sur ce secteur si durement touché.  Un plan exceptionnel prévoit 21 mesures qui portent sur les questions sanitaires, le soutien économique aux acteurs et la préparation de l'avenir du tourisme français.

Parmi ces mesures pas moins de 18 milliards d’euros seront dédiés au tourisme ; nous espérons qu’à la date du 10 juillet la règle des 100 km sera levée, dès lors que l’évolution de l’épidémie ne se dégrade pas. 

Au niveau européen, Thierry Breton, Commissaire en charge de l’économie du tourisme et le Président de la République se concertent afin de mettre en place une sorte de Plan Marshall. Néanmoins, l’élaboration de ce plan prendra du temps, c’est pour cela que le Gouvernement Français met, dès à présent, des mesures significatives en place.

En commission des Affaires européennes, Pascal Canfin, député européen, Président de la Commission de l'environnement, a été auditionné ; la veille c’était au tour de Pascal Lamy., président de l’Institut Jacques Delors.  J’ai abordé auprès de ce dernier les problématiques de cohérence et la nécessité de retrouver un bon sens qui fait souvent défaut aux yeux de nos citoyens. J’ai pris l’exemple du lin dont la filière a été torpillée par la globalisation de l’économie. En appliquant un coût carbone juste, on devrait pouvoir retrouver du tissage en Europe et éviter des allers et retours France-Chine

 Les écoles ouvrent cette semaine aux enfants des personnels prioritaires et élèves en difficulté. Les équipes pédagogiques, les élus, les personnels municipaux ont transposé ensemble les restrictions du protocole sanitaire aux lieux particuliers de chaque site. A Gonnehem, Vieille-Chapelle, Lestrem, Sailly-sur-la-Lys et Mont-Bernanchon, la joie des enfants et des enseignants fait plaisir à voir.

Les rencontres avec les citoyens à la permanence parlementaire reprennent uniquement sur rendez-vous et dans le respect des consignes sanitaires et de distanciation sociale.

 En cette fin de semaine se tient la visioconférence du Préfet et des services décentralisés de l’Etat. Je porte notamment les demandes des kinésithérapeutes sur les mesures à prendre pour la réouverture des balnéothérapies, ainsi que les remontées d’interrogations de maires rencontrés cette semaine.

 

 

 

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations