Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Semaine du 20 au 26 avril

Voilà maintenant un peu plus d’un mois que nous sommes confinés pour nous protéger et protéger nos proches dans cette période de crise sanitaire grave et inédite. Cette semaine au niveau du travail parlementaire, si les réunions continuent de s’enchaîner, elles sont consacrées à la perspective d’un déconfinement progressif à partir du 11 mai.  

Notre gouvernement, et les acteurs de chaque filière s’organisent.

Le retour à l’école est le sujet le plus sensible et le plus compliqué.

Nous travaillons avec trois collègues de la commission des Affaires économiques  sur un plan de relance pour le secteur touristique et  poursuivons nos auditions. Par ailleurs, j’ai rédigé avec Didier Martin, mon collègue de Côte d’or, une tribune faisant appel au patriotisme de nos concitoyens quant à leur choix de destinations de leurs prochaines vacances. Vous pouvez la retrouver sur le journal le Figaro. https://www.lefigaro.fr/vox/politique/l-appel-d-une-soixantaine-de-parlementaires-au-patriotisme-touristique-20200420

Dans le cadre du groupe d’étude tourisme, nous avons reçu jeudi soir Jean-Baptiste Lemoyne afin qu’il nous expose les mesures qui devraient être mises en place à partir de mi-mai pour ce secteur qui sera un des plus impactés par la crise sanitaire.

Le lendemain le Président de la République annonce, lors d’une réunion avec les professionnels du tourisme, de la restauration, de l’hôtellerie, notamment l’annulation et non un simple report des charges trimestrielles de mars à juin. Le 14 mai un Comité interministériel du tourisme, sous la présidence du Premier ministre, détaillera le plan spécifique pour ce secteur d’activité essentiel de notre économie.

Ces nombreuses mesures, augmentent significativement les dépenses de l’État. Le deuxième projet de loi rectificatif, voté à l’Assemblée et au Sénat cette semaine, entend intégrer les conséquences de la crise du Covid-19 sur les finances publiques. A l’issue du vote, le déficit public y est prévu à… 9,1%.

C’est ce qui m’a incité à demander à Geneviève Darrieussecq, la secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées, l’annulation du défilé du 14 juillet à Paris. En effet, son maintien face au déficit de l’Etat que génère la crise, paraîtrait décalé au regard des dépenses qu’il engendre.

A la permanence parlementaire, qui a subi un traitement de désinfection, un semblant de vie normale a repris depuis trois semaines, si ce n’est que ce rendez-vous est devenu pour moi hebdomadaire, confinement oblige.

Les visioconférences s’enchainent, entrecoupées par l’analyse des résultats d’une enquête sur la crise liée au Covid19 auprès des entreprises du territoire, un point presse avec les journalistes en respectant gestes barrières et distanciation sociale, et un infirmier libéral venant se ravitailler en solution hydroalcoolique et matériel de protection.

Je poursuis donc mon activité, comme tout à chacun, dans un univers nécessitant une organisation nouvelle, dictée par le respect des gestes barrières, et une solidarité renforcée particulièrement envers les personnes les plus vulnérables et le personnel soignant.

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations