Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Lundi 17 Février

Aujourd’hui, je dois être présente à 16h à l’Assemblée. Nous commençons l'examen du projet de loi sur les retraites dans l'hémicycle, 21 jours d'examen sont prévus, 41 000 amendements ont été déposés !

La majorité est mobilisée pour s’opposer à l’obstruction parlementaire prévue par les groupes d’opposition, notamment le élus communistes et les insoumis. Nous avons prévu des permanences pour s’assurer que leurs amendements répétitifs ne passeront pas.

Mardi 18 février

Début de la journée de façon traditionnelle avec la réunion de groupe. Puis un point sur la situation de la betterave au siège de la confédération. Nous discutons de la redynamisation de la filière qui se structure autour d’autres productions que le sucre.  Les acteurs sont très actifs et ambitieux. À la veille du salon de l'agriculture, cette rencontre résonne comme un avant-goût.

Dans l’après-midi je rencontre le président de l’UNEP, Union des entreprises de paysages. Aujourd’hui, 29 100 entreprises se consacrent à la création, à l’entretien et à l'aménagement de jardins et d’espaces paysagers. Jean-Philippe Teihlol m'explique les démarches de qualité qu'elles mettent en place et le projet d’un certificat de biodiversité qui pourrait être établi sur le modèle du certificat de l’énergie. Une idée intéressante à creuser.

Mercredi 19 février

Pour faire place à l'examen de la loi « retraites », le créneau de la France insoumise a été décalé. Nous sommes donc en « chômage technique » ce matin à la commission des Affaires économiques.

L'après-midi, je fais l’impasse sur mes rendez-vous et la commission des affaires européennes, au profit d’une présence dans l’hémicycle. L’obstruction est avérée. Et nous en sommes toujours à l’article 1.

Jeudi 20 février

Avec Stéphane Baudu, un collègue du Loir et Cher et nos équipes, nous rencontrons la sénatrice de Charente Nicole Bonnefoy. En janvier dernier, le Sénat a voté à l'unanimité sa proposition de loi sur une meilleure prise en compte des catastrophes naturelles et notamment les conséquences sur l’habitat en zone argileuse. Nous souhaitons être un relais avec l’Assemblée pour que des modifications relatives aux critères puissent être adoptées. Certes la loi Elan que nous avons votée en 2018 prévoit désormais une prévention en imposant une étude des sols mais il est nécessaire de traiter le stock des dossiers concernés par la sécheresse de ces dernières années.

Retour en circonscription, en fin de journée, pour assister à l’assemblée générale de l’Amicale laïque d’Allouagne, présidée par Marie-Thérèse BREVART, dynamique animatrice depuis 50 ans ! De nombreuses activités liées au sport, aux loisirs et à la santé, se développent grâce à de nombreux bénévoles au service des 3 000 habitants de la commune.

Vendredi 21 février

Belle matinée pour l'évènement "du stade vers l'emploi" à l’invitation de Xavier Bertrand Président de la Région Hauts-de-France, en présence de Muriel Pénicaud , mnistre du Travail : 
On innove dans les Services Publics de l’Emploi Local des Hauts-de-France pour faire concorder offres et demandes d'emploi... ici en faisant des équipes mixtes de demandeurs d'emploi et de recruteurs qui se rencontrent anonymement pendant des épreuves sportives avant de se découvrir lors de vrais entretiens d'embauche.

 Fabienne Lejamble, houdinoise et auteure de 6 romans dont le dernier sortira le 1er mars est venue me présenter ses projets et nous échangeons sur les métiers de l’édition.

Après la réunion en conférence téléphonique Béthune-Paris, je reçois une délégation de la fédération régionale des sociétés musicales, composée du président Patrick Robitaille, du vice-président Pierre Camier et du permanent Frédéric Demaitre. Ils se questionnent sur la mise en application du fonds de soutien pour les sociétés musicales de communes rurales, voté par l’Assemblée nationale, dans le budget 2020

Un appel à projets sera lancé début mars pour permettre de renouveler instruments de musique, partitions ou encore d’autres matériels comme les pupitres voire les uniformes. Il sera porté par le Centre National de la Musique.

Dimanche 23 février

De retour à Paris pour trois jours dans l’hémicycle ; Nous n’en sommes qu’à l’alinéa 7 de l’article 1 du projet de loi « retraites ». Ce qui signifie, un alinéa par jour… surréaliste !

Le dictionnaire des synonymes fait concurrence au règlement intérieur pourtant souvent brandi.

Le choix des mots est important certes, mais l’usage abusif qui en est fait, vise surtout à prolonger les débats qu’à les enrichir ! Ce sont pour la plupart des amendements « Bescherelle », en voici un florilège :

42246 (A.Quatennens ) Substitution de « prennent en considération » par « tiennent compte » ;

42826 (P.Dharréville) substitution de « spécificités » par « caractéristiques » ;

41942 (S.Jumel) substitution de « pauvreté » par « misère » ;

41906 (Dharréville) substitution de « régression » par « diminution » ;

42152 (Dharréville) substitution de « comparable » par « analogue » ;

42151 (Dharréville) substitution de « comparable » par « semblable » ;

42098 (Jumel) substitution de « en » par « à la » ;

42065 (Dharréville) substitution de « une priorité » par « un impératif » ;

42100 (Jumel) substitution de « au regard de » par « eu égard à » ;

42102 (Jumel) substitution de « au regard de » par « en considérant ».

Ce matin, par exemple, comme lors des 54 heures de séance de la semaine écoulée, on tergiverse entre « annuel » ou « chaque année », « équivalent » ou « comparable » ; tout cela ajouté à la technique du copier-coller, contribue à obstruer le débat démocratique.

Vive le recours au temps législatif programmé systématique qui contient les débordements !

Un moment de consensus, toutefois, dont je suis modestement à l’origine ; alors que l’on argumentait sur la volonté de garantir un niveau « satisfaisant », terme utilisé dans le vocabulaire européen ou « digne » terme privilégié par les oppositions, j’ai proposé à mon groupe de garder les deux termes, ce qui a donné lieu un amendement repris par le Gouvernement et voté par tous les députés présents.

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations