Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

LUNDI 10 février

La matinée se déroule à la permanence parlementaire : rendez-vous avec un citoyen se questionnant sur la réorientation de son avenir professionnel et de la réforme du système de retraites ; le point avec l’équipe sur les dossiers en cours et l’agenda de la semaine.

Un candidat aux élections municipales de sa commune vient présenter son projet, son équipe et les enjeux locaux. Je suis attentive au renouvellement des conseils municipaux et des conseils d’agglomération ou communautés de communes, surtout lorsque les extrêmes sont fortement mobilisés.

En fin de journée, direction le lycée Polyvalent d’Artois de Nœux-les-Mines, où je participe au Conseil d’administration.

MARDI 11 février

Arrivée ce matin à Paris, je fais le point rapidement avec ma collaboratrice avant de me rendre à la réunion hebdomadaire du groupe MoDem où nous échangeons tour à tour sur la niche du groupe Libertés et territoires. Si la grande majorité des lois débattues sont présentées par le gouvernement, la « niche » est réservée aux groupes parlementaires minoritaires et d’opposition. Elle leur permet d'être entendus et de contribuer au travail parlementaire. Les sujets des lois présentées sont souvent louables sur le fond, mais ils ne sont pas toujours viables ou méritent d'être retravaillés et approfondis. Alors parfois, il y a des rendez-vous manqués, comme la semaine dernière avec le congé pour deuil d’un enfant…. L’objectif du Gouvernement est donc de revenir avec un projet plus complet, d’autant plis que ce n’est pas le non travail qui pourra atténuer un deuil. Le Président a eu d’ailleurs l’occasion d’évoquer le sujet lors de la rencontre le soir même avec les députés de la majorité.

MERCREDI 12 Février

Aujourd’hui les réunions et commissions s’enchaînent, au point d’en avoir même des problèmes d’agenda… Nous auditionnons en commission des Affaires économiques, M. Soriano, directeur de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes).

Les missions de cette autorité sont multiples ; elle sera à pied d’œuvre pour le prochain projet de loi pour la réforme de l’audiovisuel. Je l’interroge sur la plus récente, la garantie de la distribution de la presse.

L’après-midi, focus sur le groupe d’amitié franco-allemande avec la venue de Mme Talinneau, nouvelle directrice de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse et découvre que cet organisme a nommé des ambassadeurs dans notre département.

Je reste sur le sujet de l'Europe en commission l'après-midi, un brillant jeune homme de 29 ans, lituanien formé au Royaume uni et à Maastricht, est auditionné. Il n'est rien de moins que le nouveau commissaire européen à l'environnement, aux océans et à la pêche !

JEUDI 13 FEVRIER

Ce matin est justement le jour de la niche dont je parlais mardi. Je m'exprime au nom du groupe Modem sur la proposition de loi relative au financement des infrastructures de téléphonie mobile initiée par notre collègue Vigier. J'ai encore une fois mentionné l'exemple de Béthune et la nécessité de renforcer le rôle des collectivités, et du maire en particulier. Les négociations pour l'installation des infrastructures sur nos territoires, requièrent une bonne concertation pour recueillir l’adhésion des habitants sur l’emplacement des antennes relais.

VENDREDI 14 FEVRIER

Rendez-vous avec un candidat aux élections municipales et tête de liste : nous échangeons sur le ressenti des citoyens, évoquons les projets pour améliorer leur quotidien, ainsi que l’ambiance au sein de sa liste rassemblant de habitants de tout âge et tout horizon.

Direction la Maison de l’avocat à Béthune où m’attendent le Bâtonnier Xavier Brunet et le vice-bâtonnier Ludovic Hemmerling, Courtois échanges sur la réforme de leur système autonome de retraite auxquels ils sont atachés. Je remonterai leurs préoccupations dès ce soir.

Après le vernissage de l’exposition « l’Art et la Matière, l’insolite et l’imaginaire » à la Chapelle Saint Pry de Béthune, où des artistes locaux ayant acquis une notoriété nationale sont présentés, comme Augustin Lesage ou Augustin Hanicotte, je retourne à la permanence, où m’attend un nouveau rendez-vous relatif à la transformation du système de retraite, M Ypma, secrétaire général de la CFTC des Hauts-de-France.  Mon interlocuteur est d’origine néerlandaise ; il est donc habitué de longue date aux retraites à points. Nous échangeons de façon constructive sur les objectifs du système universel, leurs points de vigilance, et les amendements qu’ils proposent.

SAMEDI 15 ET DIMANCHE 16 FEVRIER

Inauguration de la micro-crèche « Les Jardins Majorelle » de Béthune qui vient compléter le nouveau petit centre commercial de la rue de LIlle : 11 places dans un lieu où la transition écologique est mise en avant, et l’alimentation sera 100% bio, mais aussi un équipement qui sera très apprécié, tant le manque de places s’avère de plus en plus prégnant dans notre ville. Je félicite le jeune couple dynamique originaire de Lille qui en est à, sa 4ème ouverture dans la région.

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations