Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Lundi 3 février

La semaine démarre par la réunion hebdomadaire à la permanence parlementaire afin de faire le point sur les dossiers en cours et l’agenda.

Direction le lycée Blaringhem de Béthune pour la commission permanente pour faire le point sur les épreuves de contrôle continu du nouveau bac et prendre note des remarques des enseignants, avant de me rendre à Noeux à la soirée « Artisans de qualité » de l’arrondissement de Béthune, organisée par la chambre des métiers et de l’artisanat.

34 artisans sont mis à l’honneur dans différents secteurs d’activité, recevant du Président Gabriel Hollander, VP régional ou de Freddy Guilbert, président territorial un diplôme « artisan en or » (Pascal Bocquet ; Alexandre Jouen ; - de Maître artisan -Anaîs Bourdon ; Charlotte Cadot ; Philippe Mordacq ; Marie Outrequin ; Nicolas Sion ; Véronique Vasseur ; Tatiana Wartel),  une charte de qualité (Yves Beghin ; Laetitia Blondeau ; Lucie Boistel ; Dorothée Boudry ; Kévin Brailly ; Charlotte Cadot ; Clément Calas ; Régis Cense ; Ingrid Debyusschere ; Alain Jeanblanc ; Anne-Julie Lagneau ; Maggie Lesec ; Nathalie Lesieu ; Marie Outrequin ; Patrick Potier ; Christian Pouchain), ou une médaille de la reconnaissance artisanale (Gérard Delahaye ; Bernard Dollet ; Tenesse Ferriere ; Freddy Guilbert ; Manon Guilbert ; Marcel Houriez ; Dylan Klus ; Stéphane Leprevost ; Emilie Martel ; Gilliane Herisson).

Ces artisans du Béthunois, entreprises de proximité par excellence, sont gage de sérieux, d’exigence de qualité de leurs prestations et de compétence.

Mardi 4 février

La journée commence par un rendez-vous avec Christine Hennion,  une collègue de la LREM pour faire le point sur une  PPL  sur la couverture numérique. Suivent ensuite les rendez-vous hebdomadaires : réunion de groupe, questions au gouvernement, etc.

En fin d'après-midi, je m'exprime au nom du groupe Modem sur la proposition de loi du groupe Liberté et Territoire. Cette opportunité me permet d’interpeller les députés sur les difficultés d’information que les maires peuvent rencontrer avec les opérateurs ou leurs sous-traitants quant aux installations d’antennes. Je cite le cas concret de Béthune et l'accord entre SFR et Carrefour.

Mercredi 5 février

La présentation ce matin, du rapport annuel sur la persécution religieuse des chrétiens me confronte aux questions de droits humains et de libertés dans le monde.

Aujourd'hui, on estime que 260 millions de personnes sont persécutées parce qu'elles sont chrétiennes. 2019 est la septième année consécutive qui voit ce nombre augmenter. Nous devons agir, au nom de la liberté de croyance, il est temps de prendre en compte toutes ces personnes qui sont en danger.

Cette après–midi je pars à Strasbourg, pour la 3è réunion Franco-Allemande. C’est très émouvant de se retrouver dans l’hémicycle des eurodéputés….

L’Assemblée des 100 fonctionne avec un règlement précis, qui a fait l’objet de longues négociations ; après les discours d’ouverture du vice-président du Parlement européen et de nos deux présidents respectifs, Richard Ferrand et Wolfgang Schäuble selon un ordre préétabli et en respectant l’alternance franco-allemande, les députés interrogent Florence Parly, ministre des Armées, et Annegret Kramp-Karrenbauer, ministre fédérale de la Défense

Nous sommes accueillis le soir par la mairie de Strasbourg, mais avant ça, nous nous sommes réunis avec des collègues allemands centristes pour une rencontre amicale. Cette rencontre est l’occasion de parler avec certains députés, Carl-Julius Cronenberg et Nicole Westing du socle européen des droits sociaux et du salaire minimum européen.  

Jeudi 6 février

Nous reprenons nos travaux dans la salle Robert Schuman ; c’est vraiment agréable de travailler dans des salles vastes, bien équipées, modernes et confortables. Les deux coprésidents du Bureau, M. Christophe Arend (LaREM) et M. Andreas Jung (CDU/CSU) annoncent l’ordre du jour ; nous avons validé deux groupes de travail, l’un sur l'harmonisation du droit des affaires et des faillites et l’autre sur le Pacte vert européen. Je suis intervenue à deux reprises au nom de ce dernier. D'une part pour plaider en faveur du « verdissement » d'Erasmus, le programme de mobilité des jeunes et, d'autre part, pour interroger les députés européens sur ce qu’on nomme écocides, c’est-à-dire  les crimes environnementaux.

L'assemblée se termine par une visite des locaux de la chaîne Arte et la présentation de leur projet de développement de plateforme.   Retour par un TGV direct Strasbourg- Lille ; je constate que depuis que la SNCF s’est prise pour Air Inter, l’ancienne compagnie aérienne intérieure, il est désormais plus facile de se rendre à 500 km de Paris qu’à 200 !

Vendredi 7 février

Rendez-vous à la permanence avec un jeune entrepreneur pris dans une tourmente judiciaire et administrative mettant en suspens son activité.

Suit l’habituelle réunion Béthune-Paris en conférence téléphonique.

Le Souvenir français Comité du Pays de l'Alloeu et d'Artois, qui regroupe 7 communes et présidé par Francis BERNARD tient son Assemblée générale à Laventie : félicitations pour leur implication dans la tenue des cérémonies officielles, et la mise en place d’évènements autour du nécessaire travail de mémoire et d’histoire. Je les assure de mon soutien et de celui de la Région.

Samedi 8 et dimanche 9 février

Assemblée générale de l'association SOS Obésité, présidée par Martine Deleserre, qui compte 77 adhérents à ce jour. Une aide appréciée par de nombreuses familles dans la lutte contre le surpoids.

Inauguration pluvieuse mais joyeuse,  avec les Soroptimist de Béthune (dont le dynamisme est à louer) du graff de Suzanne Noël, docteur en médecine spécialisée en chirurgie esthétique -et pionnière dans le domaine- qui est également fondatrice du mouvement féminin Soroptimist en Europe. C’est elle qui s’employa à « réparer » les gueules cassées de la Première guerre. Une personnalité remarquable  ainsi mise à l’honneur

Beau succès pour la journée portes ouvertes de l'IUT de Béthune, animée par des stands d'information sur toutes les filières et services à l'étudiant, des conférences, démonstrations et présentations de projets d’étudiants. Le directeur Daniel Ameux n’en manque pas non plus. Je l’interroge : ici aussi, comme partout, les effectifs des apprentis sont en haus

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations