Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Lundi 27 janvier

La semaine démarre avec la réunion traditionnelle d’équipe à la permanence pour évoquer les dossiers en cours et l’agenda de la semaine.

Le Conseil des Prud'hommes de Béthune se retrouve pour l'audience solennelle de rentrée : l'occasion de faire le point sur l'année écoulée mais aussi d’écouter les interrogations du Président et des conseillers dans le contexte de réforme de la justice. Le nombre d’affaires à traiter diminue mais moins qu’ailleurs.

Ce soir j’organise à l’occasion de la mi-mandat un moment d’échanges de vœux qui me permet de rendre les invitations ; ont été invités les élus, les représentants des autorités civiles, militaires et cultuelles, ainsi que les forces vives du monde économique et associatif. J’avais opté pour Lillers et la salle Sainte Cécile comme cadre de cette rencontre.

Un focus sur les plus importantes des 175 lois votées depuis le début de la législature, mais également une évocation des sujets d’actualité, comme la future loi de décentralisation, initiée lors du Grand Débat national avec les élus locaux afin de leur redonner du poids dans les décisions.

Marc Fesneau, Ministre chargé des relations avec le Parlement que j’avais sollicité, a pu se libérer et m’a fait l’amitié de répondre positivement. C’était une première prise de contact avec l’arrondissement de Béthune.  Elu local, maire d’un village de 700 habitants avant de devenir conseiller régional, député Modem, puis ministre depuis septembre 2018, Marc est accessible et homme de terrain avant tout ; ses échanges avec les invités ont été fort appréciés.

Mardi 28 Janvier

Au cœur du débat des questions d’actualité du gouvernement : les retraites et le Brexit, des échanges qui se poursuivront encore pendant plusieurs semaines…. voire quelques mois !

Dans la soirée, les traditionnels vœux du Premier ministre aux députés, un moment à la fois convivial avec un peu de politique, compte tenu de la situation des six prochains mois entre les retraites et les élections municipales.

Mercredi 29 janvier

La journée commence par une intervention adressée à Phillippe Wahl, président de la Poste. J’interroge cet ancien banquier reconverti sur plusieurs sujets dont la relation entre la Poste et la distribution de la presse et les aides d'Etat, mais aussi sur le « verdissement « de son groupe et ses nouvelles missions ; il faut savoir que la Poste connait une réelle déflagration avec la chute de la distribution du courrier (-50% en 5 ans) mais aussi celle des abonnements.

La pause déjeuner se fait au 7ème bureau, le QG des députés du Modem. Nous élaborons la perspective et les possibilités du groupe sur le PJL retraite, les amendements doivent être prêts pour le lendemain à 17h. Notre groupe en portera seulement 5.

En début d'après-midi, je retrouve Hugo Quilico le jeune stagiaire qui a travaillé avec nous l’été dernier, un vrai militant de la cause béthunoise.

Je me rends ensuite à la commission des Affaires européennes pour mener dans le cadre de ma mission Erasmus+, l'audition du recteur de l'Académie de Paris, qui était passionnantes ; puis celle de l'Ambassadeur de la République de Croatie. Je l'interroge sur les priorités de son pays pour son semestre de présidence de l'Union européenne. Hélas, le socle européen des droits sociaux n’est pas encore en tête de liste ; il est vrai que les prestations sociales sont encore très éloignées des nôtres. Néanmoins, l’audition imprégnée de modestie a révélé une volonté d’agir.

Jeudi 30 janvier

Départ de Paris dès potron-minet pour arriver à 8h au siège de la Région des Hauts-de-France à Lille. Deux réunions préalables à l’assemblée plénière, l’une avec les élus de mon groupe à la Région, l’autre avec l’ensemble des élus de la majorité afin de débriefer avec le Président Xavier Bertrand. 

Côté « mobilités » sont votées les délibérations relatives à la mise en place d'un schéma régional vélo et de voies vertes, une expérimentation de co-voiturage ; l'ouverture à la concurrence de certaines lignes TER amène l’appel d’offres pour l’exploitation de trois lignes dont l’étoile ferroviaire Béthune-Arras -Saint-Pol, Etaples.

D’autres sujets primordiaux sont également à l’ordre du jour : la réflexion sur les ports intérieurs  dans le cadre du Canal Seine Nord, le Fonds relatif à la transition énergétique de notre région, des aides aux entreprises, un nouvel outil pour la formation « proch’Info Formation », des aides pour les équipements sportifs de proximité et les salles de cinéma pour les centres-bourgs et centres-villes, accompagnement financier des investissements des collectivités ,…, le cadre d'intervention de la politique régional Santé, et un appel à projets Prévention santé-innovation.

Une réunion est organisée à ma demande au siège de l’Agence Régionale de Santé -l’ARS- avec le nouveau directeur général Etienne Champion. La fermeture de la clinique de Bruay est une préoccupation pour un territoire et l’accès aux soins de ses habitants. Les répercussions probables sur les structures de proximité comme le Centre Hospitalier de Béthune Beuvry sont à gérer rapidement. Ayant eu contact avec le Docteur Pochet, porteur d’un projet de reprise du service des urgences au sein de la clinique de Bruay, j’ai proposé à Hervé Deroubaix, conseiller de l’agglo en charge du contrat local de santé de m’y accompagner. Notre détermination à soutenir ce dossier, comme nos préoccupations relatives au Centre Hospitalier de Béthune Beuvry, dont le financement de la rénovation dubloc opératoire ont été bien intégrées. Je reste vigilante, et assurerai un suivi régulier de l’évolution de l’accès aux soins, d’une prise en charge médicale de qualité au profit des habitants du Béthunois et du Bruaysis.

Vendredi 31 janvier

Se tient la réunion hebdomadaire en conférence téléphonique Béthune-Paris permettant de faire le lien entre les sujets relatifs à la circonscription et le travail parlementaire.

Après une réunion du Conseil Syndical de la plateforme Delta 3 de Dourges, dont le développement est un sujet de grande satisfaction, j’assiste dans la très belle salle des sports de Cuinchy à la cérémonie des vœux de l’Agglomération Béthune Bruay Artois Lys Romane -la CABBALR- présidée par Alain Wacheux, et agrémentée d'interludes du conservatoire communautaire de danse et de musique.

Samedi 1er et dimanche 2 février

Inauguration du 40e salon du livre et de la Bande Dessinée à La Couture, où je salue l’implication des bénévoles dans cette mise en lumière de la lecture, et évoque ma préoccupation partagée en faveur la lutte contre l’illettrisme. Plus de deux cents exposants venus des 4 coins de la Région mais aussi de Belgique. Beaucoup de créations, d’illustrateurs, de nouveaux auteurs.

Un samedi sous le signe de la culture, car je me rends ensuite au vernissage du 7e salon des langues organisé par le Rotary Club, où sont présentes les structures favorisant l’apprentissage et la pratique des langues étrangères. Mais manifestement ce salon dont l’objet est tout à fait légitime a besoin d’un nouveau souffle ; sans doute la date est elle aussi à reconsidérer, et un manque de communication car il y a trop d’événements en concurrence ce jour là et notamment l’attraction auprès des jeunes que constitue l’Enduro au Touquet.

Direction la côte d’opale pour cet évènement incontournable. La 45ème édition de cette course créée par Thierry Sabine et mon père Léonce Deprez et devenue le plus gros événement sportif de la région, est toujours grand un succès populaire et familial drainant des centaines de milliers de spectateurs pendant plus de trois jours. Cerise sur le gâteau, c’est un Casselois, Milko Potisek qui remporte cette édition, dans une écurie dirigée par un touquettois, Jean-Claude Moussé, devant le belge Jérémy Van Horebeek et l’australien Nathan Watson.

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations