Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

LUNDI 11 NOVEMBRE

Journée de  Commémoration partout dans le pays : hommage aux enfants de la Nation tombés au combat lors des différents conflits, sur notre territoire et en opérations extérieures.

En ce jour du 101ème anniversaire de l'armistice, toutes les générations se sont unies, partout dans la circonscription, pour ne pas oublier ceux qui se sont battus pour la Nation et réaliser ensemble notre devoir de mémoire. C’est dans cet esprit que j’ai participé à la bénédiction des portes drapeaux à l’église Saint Vaast de Béthune.

Pour ce qui est des dépôts de gerbes, et comme il y a 32 communes dans ma circo, je m’efforce de me rendre chaque année dans des communes différentes.

Pour ce 11 novembre, j’avais opté pour Laventie, où j’ai été très bien accueillie. La population s’était mobilisée, les écoles, l’harmonie tout le monde s’est rendu sous une pluie froide au cimetière.

MARDI 12 NOVEMBRE

Arrivée tôt à Paris, car je n’ai pas vraiment le choix du fait des restrictions de rames ferroviaires, je me rends dans l'hémicycle pour la séquence désormais hebdomadaire des questions d'actualité au Gouvernement. Mais le nouveau format de deux heures est long et peu de députés résistent jusqu’à la fin.

Puis en commission conjointe affaires économiques, développement durable et  aménagement du territoire et affaires sociales, est présenté le rapport sur l'état d'avancement de la mission  sur la stratégie de sortie du glyphosate. Retrouvez mon intervention sur http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/fiche/OMC_PA720598

Le soir, après le bureau exécutif du Modem, je retourne à mon bureau pour y préparer le reste de la semaine.

MERCREDI 13 NOVEMBRE

La commission des affaires économiques reçoit une délégation de la commission de l'économie et de l'énergie du Bundestag. J'ai interrogé sur les moyens que l'Allemagne pourrait consacrer à une éventuelle étude d’impact sur le controversé accord de libre-échange sur le Mercosur, (auquel les Allemands sont favorables) comme cela sera fait sur l’accord du Ceta entre l’UE et le Canada

Vous trouverez mon intervention sur http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/fiche/OMC_PA720598

À 11 heures, une réunion se tient avec le groupe Modem sur le projet de loi économie circulaire, dont je serai porte-parole en  Commission des Affaires économiques. A cette occasion, nous avons défini notre position sur les différentes mesures de cette loi.

Pour le déjeuner, j'ai reçu à l'assemblée des acteurs qui œuvrent pour les personnes autistes. Jean-François Dufresne, ancien directeur général d'Andros, fondateur de l'association « vivre et travailler autrement » , Laure Albertini, membre de la délégation interministérielle à l'autisme et responsable du projet formation-politiques inclusives, Geneviève Deprez, fondatrice des « amis d'Arthur »,  Geneviève Serrure, fondatrice de « sourires d'autistes » ; Marie-Hélène de Saint Simon qui œuvre pour à « Tire d'ailes », ont pu échanger sur leurs différentes expériences et les problèmes rencontrés dans leurs combats respectifs pour améliorer les conditions d'accueil des adultes autistes en France.

Après ce déjeuner, je pars rejoindre un groupe de collègues au Ministère de la Cohésion des Territoires pour travailler sur un amendement concernant la compétence tourisme dans les Collectivités territoriales

L'après-midi, je reste sur ce thème dans le cadre d’une interview téléphonique avec le magazine VDL, consacré aux camping-caristes.

JEUDI 14 NOVEMBRE

Je suis tôt à Lille au Conseil régional en commission, puis file sur Bruxelles pour une intervention sur le socle européen des droits sociaux à l'Institut de protection sociale IPSE du Comité économique et social européen.

Retour sur Paris.

VENDREDI 15 NOVEMBRE

A Verquin, sous une pluie glaciale, inauguration de la stèle « Brazaville capitale de la France libre » et en mémoire des soldats africains morts pour la France ; lors de son allocution, Son E.  l’Ambassadeur et conseiller du Président de la République du Congo, Bienvenu Okiemy rappelait les mots du Général de Gaulle : « le souvenir n’est pas seulement un pieux hommage rendu aux morts mais un ferment toujours à l’œuvre dans les actions des vivants ». La stèle réalisée par la société Fer et art est superbe d’élégance et de sobriété.

Retour à la permanence où j’accueille quelques chefs d’entreprises, l’un me présentant son offre de reprise d’une entreprise en difficulté et sa vision de redressement, les autres la mise en route de leur entreprise sociale et solidaire.

En fin d’après-midi, rendez-vous avec notre nouvelle Sous-préfète, Chantal Ambroise, me permet d’échanger sur les dossiers  importants du territoire.

Après l’inauguration de l’extension de l’entreprise Adexos, qui offre une bouffée de jeunesse, soirée piano remarquable à la Fabrique (ex-CCI), qui accueille dans le cadre des Rencontres musicales en Artois, Dimitri Naïditch ; ce talentueux virtuose qui sait interpréter magnifiquement le classique en jazz, me rappelle le pianiste Jacques Loussier décédé au printemps. Pendant ce temps mon véhicule subit une attaque d’étourneaux... vraiment pas agréable. Un fléau, peut-être éphémère mais qu’il convient de circonscrire.

SAMEDI 16 ET DIMANCHE 17 NOVEMBRE

Toujours autant de plaisir à inaugurer le salon Talents de Femmes organisé par le club Soroptimist de Béthune présidée par Joëlle Declercq. Durant tout le week-end, les créations artisanales des femmes de toute la région sont exposées. Originalité, créativité, convivialité sont au rendez-vous. La marraine cette année est l’actrice Evelyne Dress.

Direction le stade Félix Bollaert à Lens pour découvrir le  salon des métiers d'art qui connaît une belle progression, et où j’ai le plaisir de croiser des étudiantes du lycée Malraux, sur tous les fronts ce week-end.

J’ai aussi répondu présente à l'Assemblée Générale de l'Union nationale des personnels et retraités de la gendarmerie à Chocques, où ont été évoqués par le colonel Malhet  les temps forts d’une année lourde pour les forces de sécurité mais aussi les  avancées de la réforme des pensions de reversion.

Dimanche se tient l’Assemblée Générale du Souvenir français du Bas-pays, avec remise de distinctions temps de recueillement au monument aux morts d’Hinges en compagnie de Madame le Maire, Corinne Laversin ; l’occasion de remercier vivement l’ensemble des bénévoles œuvrant pour un devoir de mémoire et d’histoire intergénérationnel.

Je termine ce week end par le salon du livre au Touquet, où je retrouve des béthunois ou ex-béthunois présents en tant qu'auteurs : Antoine Candeille-Lépine, Alan Firth-Appourchaux, Jacques Denarcy. Le polar, la peinture, la voile, ont été leurs thèmes d'inspiration.

A la vue d’une très belle participation d'un public avide d'échanges, on peut penser que le livre fait de la résistance dans notre monde digitalisé … et c'est heureux !

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations