Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

 

MARDI 5 NOVEMBRE

Un conseil de discipline au siège de la Région Hauts-de-France requiert ma présence pour quelques heures, un exercice toujours difficile mais heureusement fort rare.

Puis vient la réunion hebdomadaire d’équipe à la permanence parlementaire de Béthune afin de faire le point sur les dossiers et l’agenda.

MERCREDI 6 NOVEMBRE

Arrivée ce matin à Paris, je commence la journée par la Commission des Affaires économiques pour intervenir sur la présentation du rapport des députés Cédric Villani, Philippe Berta et Francis Chouat, relatif à l'élaboration du projet de loi sur la programmation des recherches. Je tiens à saluer le travail accompli par les rapporteurs sur ce sujet captivant de la recherche. Suit en Commission des lois l’étude des amendements sur la loi « Engagement et proximité ».

Je déjeune avec la journaliste du Figaro Mathilde Visseyrias. Au menu, mon rapport sur l'industrie du tourisme.

L'après-midi est remplie de rendez-vous passionnants. Tout d'abord, rencontre avec le dynamique fondateur de la société Ago Digital. Cette  société accompagne les entreprises dans leur développement digital. Je reçois ensuite un représentant du groupe mutualiste Vyv pour faire le point sur le débat programmé  le 19 novembre sur le Socle européen des droits sociaux. En fin d'après-midi, avec ma collaboratrice, je retrouve avec plaisir Jacques Vernier, ancien maire de Douai, mission sur un rapport sur la consigne des bouteilles en  plastique et ses atouts.

En soirée, je retourne devant la commission des lois pour défendre un amendement sur un sujet auquel je tiens :  la représentation des élus des communes touristiques dans les établissements publics de coopération intercommunales, qui à mon sens, devrait être en cohérence avec leur poids économique et prendre en compte de ce fait la population fiscale plutôt que permanente. On m’oppose un risque d’anticonstitutionalité…déception ; c’est pourtant du bon sens économique.

Jeudi 7 novembre

 Je profite d’un agenda moins chargé pour faire le point avec ma collaboratrice parisienne.

Une perturbation, une de plus, à la SNCF, m’empêche d’assister en fin de journée à Arras  à une réunion du Conseil départemental du MoDem, avec notamment  mes collègues parlementaires Bruno Duvergé et Jean-Marie Vanlerenberghe.

VENDREDI 8 NOVEMBRE

Visite dans le Pas-de-Calais de Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire aux Retraites qui, après une rencontre avec les représentants du monde agricole, avait convié parlementaires et élus locaux  à une réunion de travail, sur la construction du futur système universel de retraite. La tendance est au » tenir bon », et sur la nécessité d’avancer sur cette réforme tant attendue et tant repoussée.

En soirée, je représente notre Président de Région, Xavier Bertrand, à la Comédie de Béthune, les Hauts-de-France soutenant activement notre scène nationale Béthunoise. J’assiste à une très belle performance des acteurs avec le troisième volet de "territoires ". Un grand bravo à Baptiste Aman le créateur, ainsi qu’aux acteurs époustouflants qui ont su captiver une salle composée d’un public  jeune et attentif.

SAMEDI 9 et dimanche 10 NOVEMBRE

Inauguration du 50ème salon des antiquaires de La Couture, où une vingtaine d’exposants présentent leurs plus belles pièces à un public fidèle. Raymond Gacquère, le maire, y accueille René Dhaisne, son prédécesseur et fondateur du salon et que je retrouve avec émotion. En pleine actualité législative avec la loi sur l’économie circulaire, je ne pus m’empêcher de faire le parallèle entre l’objet d’antiquités, qui au-delà de ses qualités esthétiques et de sa valeur incarne l’économie circulaire, parce qu’il n’a pas à être recyclé, qu’il passe de mains en mains en ayant à chaque transaction une nouvelle vie.

Les Rencontres musicales en Artois en sont à leur XXè édition ; Elles se déroulent chaque année à l’automne. L’étape dominicale, toujours dédiée aux jeunes talents, a lieu à Hinges,. Cette fois-ci , le thème est le bel canto, qui a permis de découvrir des jeunes qui sont inscrits aux conservatoires de Douai ou Lille. Des talents plus que prometteurs. Merci à Christian Larivière de les avoir dénichés et de nous en avoir fait profiter.

 

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations