Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Lundi 7 octobre

Dans le cadre d’échanges à l’initiative du groupe d’amitié France-Allemagne, j’accueille depuis samedi dernier le député allemand et ancien ministre de la justice Jürgen Martens, venu de Saxe , land de l’est, pour passer une petite semaine en immersion à mes côtés en circonscription puis à l’Assemblée nationale.

A la Maison de l’Europe en Artois, les actions de promotion de la culture et d’apprentissage de la langue allemande lui sont présentées par le président Aupet et Ludivine, son bras droit, toujours dispo et souriante. Au lycée Louis Blaringhem, nous répondons à un jeu de questions réponses avec 35 terminales en classe européenne de langue allemande. Le député allemand  a également participé à l’une des réunions de maires de la circonscription que j’organise pour échanger sur les mesures du projet de loi « Engagement et proximité ».

Passionné d’art déco, Jürgen Martens a pu découvrir avec plaisir entre deux rencontres le patrimoine de la ville de Béthune.

Mardi 8 octobre

Inauguration du centre de conservation du Louvre à Liévin, un bâtiment de plus de 20 000 m2, dont un tiers du coût (60 millions d’euros) a été financé par l’Europe. Nous repartons, le Ministre de la Culture, Franck Riester, Jürgen Martens et moi-même sur Paris.

Après un déjeuner en petit comité offert par le groupe d’amitié France-Allemagne pour les députés français et allemands participant au programme d’échanges,  je  laisse le député Martens visiter la très belle exposition « La Révolution s’affiche » suivie de la visite des salons de l’Hôtel de Lassay. Les députés allemands nous rejoindront à la fin des Questions au Gouvernement (QAG), afin d’assister, avec émotion, aux votes solennels sur le traité France-Allemagne sur la coopération et l'intégration et sur la proposition de résolution d’amitié franco-allemande et mise en œuvre traité Aix-la-Chapelle sur laquelle je suis intervenue la semaine dernière. Je reste en hémicycle afin d’assister à la commission mixte paritaire (la loi est revenue du Sénat) sur la distribution de la presse.

La journée suit son cours avec la commission des affaires étrangères et du dîner du groupe d’amitié avec Mme Christine de Mazières, conseillère maître à la Cour des Comptes, secrétaire générale du Club économique franco-allemand, et M. Hans Stark, secrétaire général du Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Institut français des relations internationales (Ifri), professeur des Universités.

Mercredi 9 Octobre

Ce matin, et toujours dans le cadre du binôme franco-allemand,  petit déjeuner offert par Son Excellence Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d’Allemagne en France.

En commission des Affaires économiques, j’interviens sur la pêche électrique dans les Hauts-de-France et l’effet du Brexit sur nos pêcheurs.

L’après-midi, nous recevons M. Tobias Bütow, secrétaire général de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj) lors d’une audition très intéressante. Je file, sans manquer la pluie, à la commission des Affaires européennes, qui auditionne aujourd’hui Henri Poupart-Lafarge, président-directeur général d’Alstom, sur le droit européen de la concurrence.

Ma journée se termine ensuite à l’hémicycle afin de suivre les débats autour de la loi bioéthique.

Jeudi 10 octobre

Départ matinal pour le siège de la Région Hauts-de-France pour la commission Ressources-Finances, puis pour Dourges aux Conseils syndical et d’administration de la Plateforme Delta 3, un des marqueurs de la logistique du territoire. Un site qui se développe à vitesse grand V ; cela fait plaisir d’être sur des dossiers où les problèmes ont des solutions et où le dynamisme prévaut.

En fin de journée je repars vers Paris.

Vendredi 11 octobre

La journée commence par un petit déjeuner à l'hôtel Matignon en présence d'Amélie de Montchalin, nouvelle secrétaire d'État aux Affaires européennes, et de députés du Parlement européen, membres de la délégation française du groupe RenewEurope.

Ce petit déjeuner est l'occasion de faire le lien entre les travaux de notre Assemblée et ceux de nos collègues de l'Union européenne.

Plusieurs thèmes ont été abordés, tels que le marché intérieur des biens et services, le cadre financier pluriannuel 2021-2027, le budget de la zone euro, etc. Néanmoins, les discussions se sont concentrées sur les dernières nouvelles, notamment le rejet de Sylvie Goulard au poste de commissaire. 

La réunion terminée, je prends un train direction l'Est de la France, afin de participer au Cherpa d’automne, où une quinzaine d’éditeurs de journaux hebdomadaires régionaux, comme l'Avenir de l'Artois, la Manche Libre, le Courrier de la Mayenne, l'Indépendant de Saint-Omer et d’autres, se réunissent ce week end en séminaire à Strasbourg, capitale de l'Europe.

J’ai tenu à faire un aller et retour pour saluer mes anciens confrères, surtout avec la volonté au-delà de garder le contact, de mesurer l’évolution de ce difficile métier qu’est l’information de proximité, à l’heure des réseaux sociaux, et de mieux appréhender les problèmes des territoires.

Nos échanges sont très intéressants et de qualité, je suis ravie d’avoir pu me libérer pour y participer.

Samedi 12 et  dimanche 13 octobre

Redécouverte du centre de Strasbourg la verte, ses pistes cyclables et milliers de vélos, ses très nombreux touristes avant de repartir en circonscription pour les manifestations du wek end.

Participer à l’Inauguration de la 30e édition (déjà !) du Salon du Mieux Vivre organisé par Lestrem Nature est toujours un plaisir. Les valeurs comme celles de la qualité, l'authenticité des produits et des services sont les meilleures chances d'avenir. Lestrem depuis des années nous montre la voie à suivre car, ici, c’est le mieux vivre qui prime ! C’est également l’occasion de discuter des problématiques du moment et des dossiers de demandes de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle en raison de la sécheresse, cela conforte ma demande, auprès du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner de révision des critères pour coller aux réalités d’un climat déréglé.

Après être allée à la rencontre des aînés à l'occasion du repas qui leur est consacré et organisé par la municipalité de Vieille-Chapelle, après-midi au théâtre municipal de Béthune qui affiche complet  pour la représentation de la pièce « Paul nous a laissé sa clef » où joue notamment mon amie Geneviève Scalone.

  

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations