Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Ma semaine du 23 septembre

LUNDI 23 SEPTEMBRE

Direction le Bundestag… à Berlin, pour participer à la 2ème session de l’Assemblée parlementaire franco-allemande. Nous votons le règlement intérieur, enfin  mis au point après de longues  séances de préparation. Il fallait s’accorder sur les principes, sur les mots et sur la traduction.

Les innovations de rupture et l’Intelligence Artificielle sont des sujets intégrés dans la coopération parlementaire franco-allemande. Aussi se créé ce jour, après adoption, un groupe de travail ad hoc ; il aura deux objectifs principaux, contrôler l’action des gouvernements français et allemand en ce domaine et mettre en valeur les projets concrets. Il lui incombera également d’associer étroitement le monde de la recherche, les pouvoirs publics, les entreprises et la société civile et d’assurer que le marché unique soit préservé, dans le domaine de l’intelligence artificielle et les innovations de rupture notamment.

Les députés allemands et français ont ainsi montré leur volonté de contribuer à la construction d’une approche européenne coordonnée sur ces sujets majeurs.

MARDI 24 SEPTEMBRE

Je retourne à l'Assemblée nationale dans la soirée pour assister à deux séances. La première, ludique, me permet de participer à un quiz organisé par certains de mes collègues de la commission du développement durable, et de connaître l’initiative de Sulitest. Le « Sustainability Literacy Test » est un outil de sensibilisation digital et interactif. Cet outil est maintenant reconnu internationalement pour mesurer et améliorer les connaissances de base en matière de développement durable.

La deuxième réunion était une préparation conjointe avec nos collègues de la République en Marche, au débat sur la politique migratoire de la France et de l’Europe qui aura lieu le 7 octobre.

MERCREDI 25 SEPTEMBRE

Séance matinale de travail organisée par l’Anett (L'Association Nationale des Élus des Territoires Touristiques), sur la loi » Engagement et proximité ».

A la commission des Affaires économiques nous avons reçu Jean-Dominique Senard, le nouveau PDG  de Renault. J’ai posé une question sur la stratégie de la firme à l’égard du bio-éthanol et des éventuels compactages  d’usines, rendus nécessaires avec la morosité du marché, question que vous pouvez visionner par l'intermédiaire de ce lien :

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.8145112_5d8b14fb156ff.commission-des-affaires-economiques--m-jean-dominique-senard-president-du-conseil-d-administratio-25-septembre-2019 .

En fin de matinée, Didier Martin et moi avons été reçus par le cabinet  de la Ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault pour poursuivre nos discussions sur le rapport sur le tourisme publié en juillet dernier.

Nous avons discuté d’une représentation plus équitable des élus des communes touristiques au niveau intercommunal.

J’ai passé l’heure du déjeuner à la 17ème rencontre pour l’industrie où nous avons abordé le coût du travail, et les moyens de faire monter en gamme l'industrie française.

Retour à la commission des affaires économiques en fin d'après-midi, afin d’écouter M. Thierry Pech et Julien Blanchet, rapporteur général de la Convention citoyenne pour le climat. 150 de nos concitoyens tirés au sort parmi 300 000,  vont « plancher » à partir du prochain week–end et jusqu’en fin décembre sur des propositions pour financer plus rapidement la transition énergétique

JEUDI 26 SEPTEMBRE

J’écoute tôt ce matin Gaspard Gantzer, sur l’avenir de la communication politique. Je lui ai demandé sa vision sur la place de la presse écrite comme lien entre élus et citoyens. Cet ancien responsable de la communication de François Hollande à l'Élysée, est président du Mouvement « Parisiennes, Parisiens » et candidat aux élections municipales à Paris. Il incarne sa génération d’utilisateurs de réseaux sociaux mais n’a pas assez présent à l’esprit la fracture de l’illectronisme qui touche encore 13 millions de nos concitoyens.

J’ai ensuite retrouvé mes collègues à la commission des affaires européennes afin de débattre autour d’une table ronde passionnante sur le droit européen de la concurrence. Etaient présents Mme Isabelle de Silva (Présidente de l’Autorité de la concurrence), M. Andreas Mundt (Président du Bundeskartellamt), et M. Aurélien Portuese (Professeur de droit à la St Mary’s University de Londres)

L’après-midi est consacrée à la rencontre de l’U2P, où je retrouve à la Mutualité les représentants de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat des Hauts-de-France : le Président Alain Griset, le Vice-Président Gabriel Hollander, Freddy Guilbert le Président du Béthunois, et leurs collègues.
Le dynamisme est de mise, l’ambiance chaleureuse. Je serai ravie de collaborer de plus en plus avec eux en tant que référente « commerce et artisanat » à la Commission des Affaires économiques.

VENDREDI 27 SEPTEMBRE

Départ pour les traditionnelles universités de rentrée du MoDem à Guidel, où un copieux programme a attiré plus de 1000 inscrits : conseil national, forums, plénières, ateliers, qui font vivre la démocratie et les réflexions du mouvement et permettent la participation et les contributions des adhérents.

Lors de cette première journée un temps d’échanges a lieu entre l’ensemble des parlementaires : députés, sénateurs et députés européens, suivi par le bureau exécutif du MoDem.

SAMEDI 28 ET DIMANCHE 29 SEPTEMBRE

La Bretagne s’affiche ensoleillée et les « pseudo étudiants » participent intensément aux ateliers.

Une ambiance chaleureuse. Dommage que ce soit si loin.

J’anime une plénière avec mon collègue Frédéric Petit, député des français établis hors de France « l’Europe et le monde face à la montée des périls », avec des intervenants passionnants : Jean-Claude Casanova, économiste, et Yannick Mireur, politologue, que vous pouvez retrouver en intégralité par l’intermédiaire de ce lien: 

https://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/universite-de-rentree-2019-leurope-et-le-monde-face-la-montee-des-perils-video-3063 ,

mais également l’ensemble des discours, sur le site du MoDem https://www.mouvementdemocrate.fr/actualites

5 heures de voyage en train pour le retour vite oubliées au concert des amis de l’orgue en Béthunois à l’église Saint Vaast, le dernier de la saison. Un festival qui a trouvé son public, et la nouvelle programmation s’annonce superbe pour le printemps prochain.

 

  

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations