Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Ma semaine du 24 juin 2019

 

Lundi 24 juin

La semaine démarre en circonscription avec la réunion d’équipe afin de faire le point sur les dossiers en cours et l’agenda à venir.

Je reçois, à leur demande, les représentants du personnel de la Comédie de Béthune, et nous échangeons sur leurs craintes, leurs difficultés et leurs doutes. Une certitude : le management d’artistes n’est pas facile.

 

Mardi 25 juin

Exceptionnellement, ma journée du mardi se déroule en Côte d’Or. Nous sommes reçus par notre collègue Didier Martin, député de Dijon, dans le cadre de la mission Tourisme.

A Beaune, nous avons visité la salle d’interprétation « des climats », c’est ainsi que l’on appelle la mosaïque des 1267 parcelles viticoles, avant une table ronde sur l’œnotourisme.

Puis, à Dijon, une table ronde sur la stratégie touristique, patrimoniale et culturelle de la ville et de la métropole, était organisée, suivie d’un autre échange sur l’hébergement touristique. Cette journée s’est conclue par une conférence de presse, avant mon retour à Paris.

 

Mercredi 26 juin

Ma journée débute avec les travaux de la Commission des Affaires économiques, dédiés à la présentation de deux rapports d’information, le premier sur les relations entre les grands donneurs d’ordre et les sous-traitants dans l’industrie, le second sur l’évaluation de la loi ELAN. J’ai profité de cette occasion pour reparler de l’affacturage inversé, dispositif expérimenté grâce à la loi PACTE, et dont il serait souhaitable qu’il soit étendu, pour améliorer la trésorerie des entreprises.

J’ai ensuite pu échanger avec Martine Lesage, une amie de 40 ans, directrice du Comité national des villes et villages fleuris, avant de saluer Hervé Favre, correspondant parisien de la Voix du Nord, qui prend sa retraite et m’a présenté son successeur Julien Lecuyer.

Après les QAG et un vote solennel, un quasi-plébiscite, sur le projet de loi créant la Collectivité européenne d’Alsace, j’ai eu le plaisir d’échanger avec la secrétaire d’État Amélie de Montchalin sur mon rapport intitulé « le Socle Européen des droits sociaux et l’avenir de l’Europe sociale ».

Nous avons continué ces échanges sur les suites du Conseil européen, lors de la Commission des Affaires européennes qui se réunissait à 17h00, puis lors d’une rencontre au Ministère.

 

Jeudi 27 juin

Avant l’assemblée plénière de la Région, les Hauts-de-France ont rendez-vous avec la Thuringe, Land allemand. Un partenariat est signé entre le Ministre Président du Land et le Président Xavier Bertrand. Je me réjouis de cette initiative qui va permettre de renforcer les liens. Les débats et votes s’enchainent ensuite sur la présentation du compte administratif, la qualité de l’air dans les lycées, les nouvelles formations adaptées aux entreprises, … jusqu’au Plan Régional de Prévention de la Gestion des Déchets où Le Président de Région Xavier Bertrand a suspendu puis clos la séance suite un incident dans les débats avec le groupe RN.

 

Vendredi 28 juin

Après une matinale commission « ressources et finances » à la Région Hauts-de-France, je reçois en permanence notamment l’association CAFFES (Centre national d’accompagnement familial face à la dérive sectaire). Le constat de la Président Charline Delporte est à fait louable.

Invitée à participer à une réunion avec M. Richard, Président du Medef Artois et Pierre Moreau, Vice-président de l’agglomération Béthune-Bruay, nous échangeons sur la mise en place concrète de l'opération "territoires d'industrie", la CABBALR  a été retenue avec 140 autres secteurs en France.

A Lestrem, dans les jardins du château de Giclais, se tient ce soir la 1ère représentation du son et lumière « Les reflets du temps », spectacle organisé par l’association « Lestrem en lumière ». Avant d’assister à cet évènement, je visite les coulisses et échange avec le metteur en scène et les nombreux bénévoles (350 !) sur cette organisation impressionnante.

 

Samedi 29 et dimanche 30 juin.

Visite à la Confrérie des Charitables, plus ancienne association de France, dont la création et l’histoire débute en 1188 lorsqu'une épidémie de peste dévaste la région, et où personne ne voulait plus enterrer les morts, ni soigner les malades.  Leur tâche consiste toujours à accompagner tous les défunts sans distinction de religion, et les charitables viennent aussi en aide auprès des personnes en grande difficulté. Ce week-end ils font le tour de la ville pour effectuer « la quête des petits plombs », puis une distribution gratuite de petits pains aux donateurs, une mission à saluer comme il se doit.

Cette fin de semaine voit également se dérouler la 1ère édition de Béthune Street Art, alliant art et ateliers de sport urbain. Une belle réussite populaire, et bravo au collectif de graffeurs dont les réalisations sont étonnantes et révèlent beaucoup de talents mais aussi des années de pratique.

 

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations

Mes lettres d'information