Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Ma semaine du 3 au 9 juin

Lundi 3 juin

Après l’habituelle réunion d’équipe à la permanence, je prends connaissance des chiffres de la conjoncture économique départementale, du bilan de l’année 2018 et des évolutions du 1er trimestre 219 présentés, à la demande de M. Le Préfet Fabien SUDRY, par la Direction des Finances Publiques, de la Banque de France, de l’Unité Départementale de la DIRRECTE, du Tribunal de commerce, et de l’URSSAF.

Le chômage dans notre département est à son niveau le plus bas depuis 10 ans, et pour la 1ere fois en dessous du niveau régional. Mais l’Arrageois et le Lensois progressent davantage que le Béthunois.
On constate également une baisse significative des ménages en surendettement.

Monsieur le Préfet insiste sur les actions des Services de l’Etat en accompagnement des régions, départements, agglomérations, villes et fédérations professionnelles. Il fait un focus sur les nouvelles implantations d’entreprises, ces projets d’investissements porteurs de création d’emplois, qui bénéficient d’un accompagnement très actif depuis 2 ans.

Il est malheureusement parfois nécessaire de rappeler que sans investisseurs, sans projets, les emplois ne peuvent être créés, voire pérennisés.

Mardi 4 juin au samedi 8 juin

Quatre jours consacrés à la Mission d’Information Tourisme dont je suis co-rapporteure avec mon collègue de Côte d’or, Didier Martin: après des déplacements en Savoie, puis dans le Pas-de-Calais, nous partons étudier les Outre-mer en nous rendant aux Antilles.
Plus de 20 auditions sur le terrain permettent d’appréhender leurs spécificités.

Le rapport doit être présenté le 24 juillet; l’objectif est d’étudier l’évolution à 15 ans et de tracer une stratégie d’économie touristique, en tenant compte de l’évolution des attentes des clients français et étrangers, d’évaluer les investissements en matière d’hébergements, ainsi que des nouvelles contraintes notamment environnementales.

Dimanche 9 juin

De retour en circonscription pour le Prix Bridgestone au Jumping International de Béthune, je peux constater le niveau élevé et le succès populaire de cette manifestation trois étoiles, mais aussi le rayonnement extra- régional et même international qu’elle offre à Béthune, qui en a bien besoin. Bravo aux organisateurs, en particulier au président Brunet qui a repris le flambeau après le décès de Jean Gayot, toujours présent dans les esprits.

C’est aussi le week-end de l’année où la ruralité s’invite en ville , qui est l’occasion de rappeler que Béthune est et reste le point de ralliement des paysans du Bas-pays et de l’ouest Artois. L’occasion de montrer que l’agriculture et l’alimentation sont bien connectées, que les circuits courts sont en pleine explosion pour le bien-être des exploitations et de nos populations.

Le leg Grenier, qui met à l’honneur chaque année un ou plusieuers lauréats dont le parcours de vie est lié à la terre a été remis à lHhôtel de Ville à deux soeurs, Madame Evelyne Delelis et Madame Emmanuelle Coffin, qui travaillent la ferme Berlette à Calonne sur la Lys. Ce fut une belle séquence émotion et l’occasion de mettre à l’honneur deux femmes qui ne ménagent pas leur peine pour fabriquer des spécialités très appréciées des gourmets.

 

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations

Mes lettres d'information