Ma vie de députée

Marguerite Deprez-Audebert

Ma semaine du 13 au 19 mai

Lundi 13 mai

La campagne pour les élections européennes bat enfin  son plein. Rencontre des Béthunois sur le marché de la Grand’Place afin de les sensibiliser sur l’importance du scrutin du 26 mai , leur rappeler la présence de l’Union Européenne dans leur quotidien,  et de leur expliquer les convergences entre mon récent  rapport parlementaire sur le Socle Européen des Droits Sociaux et la liste que je soutiens.

Départ pour Paris  pour siéger dans l’hémicycle, de permanence pour le groupe MoDem. Nous commençons aujourd’hui l’examen du projet de loi de Transformation de la Fonction Publique, porté par Olivier Dussopt.

C’est un texte essentiel du quinquennat, dont j’aurai l’occasion de vous parler plus en détail via un focus sur ce site.

Mardi 14 mai

La journée débute avec un échange sur l’Europe, en présence de Michel Barnier, Sabine Thillaye, Pierre Moscovici, Mario Monti, Guy Verhofstadt et Natacha Bouchart.

Je rejoins ensuite mes collègues aux Invalides pour une très émouvante cérémonie d’hommage aux Officiers mariniers Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont, morts au Burkina Faso tandis qu’ils sauvaient des otages français. L’occasion pour le Président de la République de rappeler l’engagement héroïque et sans faille de nos militaires.

Après les Questions au Gouvernement, avec mes collègues dans le cadre de la Mission Tourisme, nous auditionnons des représentants des plateformes  Booking.com, Expedia, de l’Union nationale pour la promotion de la location de vacances (UNPLV) et d’Egencia.

Vient le temps de la réunion hebdomadaire du bureau exécutif du Mouvement Démocrate (MoDem), avant de rejoindre mes collègues marcheurs pour un moment d’échange avec Jean-Yves Le Drian.

Mercredi 15 mai

Une fois n’est pas coutume, c’est au Sénat que démarre ma journée par une rencontre organisée par Culture papier. Imprimeur de métier, c’est avec avec intérêt mais aussi  inquiétude que je suis l’évolution de ce secteur qui m’est cher, et serai d’ailleurs très vigilante lors de l’examen du projet de loi sur la distribution de la presse, en juillet.

En commission des Affaires économiques, nous recevons trois experts économistes reconnus, Jean Pisani-Ferry, Michel Didier et Michel Aglietta, afin d’échanger avec eux sur l’avenir économique de l’Union européenne.

Enfin, direction le Collège des Bernardins pour assister à une conférence « Quels défis pour l’Europe », organisée par La Croix, où Michel Barnier, Cécile Duflot et la Présidente du Secours Catholique sont les conférenciers.

Jeudi 16 mai

Au  siège de la Région Hauts-de-France, c’est  la matinée des commissions thématiques ; je rejoins mes collègues de la C1, la commission Ressources et Finances.

L’entreprise Roquette de Lestrem a organisé un temps d’échanges autour du parcours multimodal de ses produits finis via les ports de Béthune et Santes. 100% de leurs intrants sont déjà acheminés par voie ferrée, et à partir de janvier 2020, les produits finis partiront par péniche depuis le port de Béthune, les travaux d’extension réalisés  dans ce but,  étant terminés La voie fluviale permettra de remplacer 50 camions par jour, fera baisser l’empreinte carbone de l’entreprise, et engendrera la création de 10 emplois sur le port. Un bel exemple d’entreprise engagée dans la transition écologique et énergétique.

Vendredi 17 mai

Vernissage de l’exposition des travaux et des ateliers de l’association Béthune accueil présidée par Mme Géraldine Pagnier que j’ai plaisir à féliciter : 700 adhérents, 15 ateliers, 14 activités, une association rayonnant  sur tout le territoire,  à forte vitalité et  tissant le lien social entre les habitants.

En fin d’après-midi est organisée par l’agglomération Béthune-Bruay l’inauguration tant attendue de la Cité des Electriciens, où je tiens à saluer l’aboutissement de ce grand projet de réhabilitation qui, pour l’arrondissement de Béthune, constitue désormais un lieu de référence sur le plan de l’histoire minière, aux côtés des autres sites miniers remarquables du Nord et du Pas-de-Calais. Le soutien de l’Etat et de l’Europe envers cet ambitieux projet est significatif, puisque les contributions financières respectives sur ces 5 dernières années s’élèvent à plus de 2 et 3 millions d’euros pour cet équipement communautaire,  outil patrimonial, à vocation  pédagogique, culturelle  et touristique, emblématique de cet effort collectif pour le renouveau de l’ex-bassin minier.

Aujourd’hui, au sein de ces nouveaux jardins seront semés la pédagogie et le partage pour récolter l’expression culturelle avec ses résidences d’artistes dans cet espace chargé de mémoire, d’histoire et de modernité unique en son genre.

Justement, ce soir une résidence d’artistes résolument européenne, organisée par la région Hauts-de-France dans le cadre de sa coopération avec la Voïvodie de Silésie en Pologne et le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, va nous restituer ses travaux lors du festival international de vidéo mapping sur les façades rénovées de la cité.

Un bel exemple « made in » Hauts-de-France,  de ce qu’une résidence d’artiste peut promouvoir, lorsqu’elle est tournée vers le soutien à l’emploi et à l’internationalisation de jeunes artistes sortant de l’école, en leur permettant de participer au Festival européen de vidéo mapping, et par là même à des cessions de formations et de mise en relation.

Samedi 18 et dimanche 19 mai

La matinée est consacrée à l’accompagnement des militants à une opération de tractage et boitage en vue des élections européennes sur Laventie.

Le reste du week-end sera consacré aux animations à Locon, Vieille-Chapelle, Paradis Lestrem, où, entre le dévoilement d’une plaque,  la présentation des véhicules d’époque, de reconstitution de camp militaire et bivouac, de temps de commémorations, il est utile de se rappeler que nous vivons en paix depuis 74 ans grâce à l’Europe et de son Union entre les peuples.

 

 

 

 

zoom sur...

Mes rapports parlementaires

rapport parlementaire

Retrouvez en téléchargement mes rapports d'informations

Mes lettres d'information